lundi 20 Nov 2017

Inscription colloque AFC / ICHTUS "Catholique en Action !"

 Pour participer au colloque, inscription obligatoire ci-dessous 

Billetterie Weezevent
Imprimer

Écrit par AFC49. Posted in Actions_Representations

L'AFC d'Angers organise avec la Fondation Jérôme Lejeune une soirée exceptionnelle en présence de Jean-Marie le Méné (président de la fondation) et Clotilde Mircher (généticienne) le 06 juin à 20h30 au lycée Montgazon (1 rue du colombier).

imageFJL


 

Imprimer

Écrit par AFC49. Posted in Actions_Representations

Pélé Ile Bouchard

 

Les AFC du Saumurois, de Tours, Loches, Blois, Loudun et Poitiers, organisent ce 32ème pèlerinage des familles vers le sanctuaire de L’Ile-Bouchard :
- Début à 10h par la messe à Chézelles présidée par monseigneur Alain Castet, évêque de Luçon
- Puis marche jusqu’à L’Ile-Bouchard (9 km), 17h prière à l’église


Teaser Pélerinage des familles 2016 par Sanctuaire-Ile-Bouchard
Imprimer

Écrit par AFC49. Posted in Actions_Representations

conf internet Saumur

Comment fonctionnent les réseaux sociaux ?

Quels sont les effets de la cyberdépendance, de la violence numérique…

Des pistes de réflexion sont nécessaires pour une éducation au virtuel !

 

Conférence débat organisée par les AFC et animée par

Stéphane BLOCQUAUX

Docteur en sciences de l’information et de la communication

Université Catholique de l’Ouest

 

Lundi 9 Mai à 20h30  - 6 rue Bedouet à St Hilaire St Florent

Salle de l’Alliance (chez les sœurs Jeanne Delanoue) -  Entrée gratuite

 

  • Comment fonctionnent les réseaux sociaux ?

- Facebook, Twiter, Snapchat… : liquidité et continuité des rapports virtuels. Les risques de la trace numérique.

  • Cyberdépendance

- Jamais sans mon portable ?

- 10 heures par jour sur Facebook ou sur des jeux en ligne… est-ce normal, Docteur ?

  • Impacts sur la personnalité

- Comment se construit la personnalité de nos enfants dans ce nouvel environnement virtuel ?

- Quels sont les points à surveiller ?

  • Sentiment d’impunité

- Bien à l’abri derrière mon clavier, je ne risque rien ?

- Télécharger illégalement n’est pas voler…

  • Jeux vidéo et mondes virtuels

- Quand le virtuel devient réel : les masques à immersion 3D, c’est pour demain.

- Quand la mort n’a plus d’importance puisque l’on renait à chaque fin de partie…

  • Une nécessaire éducation au virtuel

- Un accompagnement indispensable des parents dans le cyber espace.

 

Ouvert exclusivement aux parents


Imprimer

Écrit par AFC49. Posted in Actions_Representations

T Hargot 1Ce jeudi 31 mars, aux salons Curnonski à Angers, une foule, dans laquelle les cheveux gris sont noyés parmi les deux tiers d’étudiants, se presse et s’entasse pour venir écouter Thérèse Hargot. Plus de 400 personnes venues pour entendre l’analyse d’une praticienne – philosophe et sexologue – sur l’héritage de la libération sexuelle des années 70.

 

La jeune oratrice occupe remarquablement la scène, émaillant son propos de mimiques et de nombreux exemples de terrains, captant l’attention de tous, même des 150 personnes qui ne la voient pas et ne font que l’entendre. Et Thérèse Hargot entreprend de décrire le monde de la sexualité contemporaine tel qu’il est, et non tel que nous l’imaginons : les enfants de l’internet, génération youporn (le youtube pornographique) envahie d’images dès le primaire – l’énorme pression sociale pour être en couple dès le collège, et bien avant sa propre construction personnelle – la sexualité tous azimuts comme nouvelle transcendance – le nouveau « marché aux esclaves » pour les rencontres sexuelles avec l’application Tinder …

 

 

 

T Hargot 2

Le propos est clair et tranché, mais veut éviter la polémique. Thérèse Hargot souhaite ouvrir une troisième voie, celle d’un dialogue apaisé, autour de tous ces sujets. L’exposé est très descriptif et permet effectivement d’ouvrir le dialogue. Celui-ci s’installe alors avec la salle, et des questions très personnelles s’expriment, par exemple au sujet de la pudeur, ou de l’expérience pornographique. Le public a été touché. 

 

  

  

Pour aller plus loin :

 

Thérèse Hargot nous a décrit quelques travers de la société actuelle durant sa conférence et plus encore dans son livre. Nous voulons vous donner à notre tour quelques pistes pour agir !

 

- Adhérer et faire adhérer aux AFC : l’éducation relationnelle affective et sexuelle, la lutte contre l’hypersexualisation dès le plus jeune âge, le soutien aux parents, premiers et principaux éducateurs de leur enfant, etc. > tous cela sont les missions prioritaires des AFC ! Pour adhérer, c’est ICI !

 

- Partager notre web série Lucas&Léa pour aider les parents à parler de sexualité à leur jeune enfant.

 

- se former au CLER Amour et Famille pour intervenir dans les collèges et lycées : « avant d’être avec quelqu’un, il faut être quelqu’un ! » nous a dit Thérèse, a nous d’aider les adolescents à le vivre !

 

- se former aux méthodes naturelles de régulation des naissances : avec Billings ou le CLER.


Imprimer

Écrit par AFC49. Posted in Actions_Representations

Conférence de Thérèse HARGOT à Angers le jeudi 31 mars
20h30 - salons curnonsky - 6 Rue du Parvis Saint-Maurice
Images intégrées 1
 
Diplômée d'un DEA de philosophie et société à la Sorbonne puis d'un master en Sciences de la Famille et de la Sexualité, Thérèse HARGOT est sexologue. Elle mène au sein du collège Stanislas (Paris) auprès des collégiens, lycéens et étudiants un projet pilote d’éducation affective et sexuelle et a une activité de conseil en vie affective, relationnelle et sexuelle pour adultes célibataires ou en couple. Elle tient aussi un blog, « Les Chroniques philosophiques d’une sexologue » (theresehargot.com) et vient de sortir « une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) » aux éditions Albin Michel.
 
Elle nous présentera son analyse de la "libération sexuelle" : notre sexualité n’a, parait-il, jamais été autant déchargée de toute entrave. Grâce au mouvement de Mai 1968 et à l’action des féministes, la place de la femme est, semble-t-il, maintenant à l’égale de celle de l’homme dans la société, la famille, le couple. Cependant l’accès massif à la pornographie, prônant un érotisme de la performance, et le discours hygiéniste du « safe sex » anxiogène, ont sans doute changé les normes mais non notre rapport aux normes. Nous serions donc passés du devoir de procréer à celui de jouir, l'homme doit être performant dans sa réussite sexuelle, et la femme dans les canons esthétiques, la promesse faite aux femmes de « mon corps m'appartient » s'est transformée en « mon corps est disponible »...
 
 
Nous vous attendons nombreux, n'hésitez pas à faire passer cette information largement !
- Voici une interview dans le figaro pour vous mettre en bouche :

Websérie 1 ! Lucas et Léa

Websérie 2 ! Hugo et Lucie

Websérie 3 ! Manon, Alex et les autres