mardi 18 Déc 2018
Imprimer

Écrit par G. Lequette on vendredi 19 octobre 2018 19:14. Posted in Communiqué

Plus de 200 personnes (de toute la France et de l'étranger) ont participé, les 7-8 et 9 septembre derniers, au Forum Hildegarde au château de Salvert, organisé par M. et Mme Le Pelletier avec la participation de l'AFC du Saumurois.

Dans une ambiance chaleureuse, les participants ont bénéficié d’interventions de très haut niveau, l’ensemble des conférences contribuant à donner sur les enseignements de sainte Hildegarde de Bingen, un éclairage tout à fait complet et passionnant.

Dès le vendredi, en effet, le docteur Wighard Strehlow, référence mondiale sur le sujet, fixait le cadre général des contributions au cours d’un exposé qui ouvrait la voie aux approches plus thématiques des temps forts à suivre ; tandis que le docteur Van Hecken se livrait à un brillant exercice sémantique, traduisant en termes scientifiques d’aujourd’hui, les fulgurantes intuitions de la sainte. Melody Molins, fondatrice de l’Institut Hildegardien, illustrait son propos en faisant appel à sa pratique de naturopathe.

Puis, Wighard Strehlow reprenait la parole pour introduire les enseignements spirituels d’Hildegarde, développés le dimanche par le Père Haegel, de la communauté saint-Jean, médecin et docteur en philosophie.

Pour compléter ce programme, une découverte de la gastronomie hildegardienne était proposée au cours des repas. Enfin, il était possible de découvrir les services ou produits de sociétés, instituts et associations spécialisés.

L'AFC du Saumurois remercie chaleureusement ses adhérents, et particulièrement monsieur et madame Le Pelletier pour l'organisation de ce forum, pour la découverte de l'approche holistique de sainte Hildegarde et de son art de vivre.

 

Imprimer

Écrit par AFC49 on vendredi 15 janvier 2016 20:29. Posted in Communiqué

Par un arrêt rendu le 17 décembre 2015, la Cour de Cassation a jugé que compte tenu de l'évolution des mœurs et des conceptions morales, on peut aujourd’hui accuser publiquement quelqu’un de tromper son conjoint sans porter atteinte à son honneur ou à sa considération.

 

Ainsi la personne accusée à tort d’infidélité conjugale ne pourra plus se défendre car selon notre plus haute juridiction, une telle accusation est négligeable et ne porte pas tort à celui qui en est la victime.

 

Les AFC tiennent à rappeler que la fidélité est toujours inscrite au Code civil parmi les devoirs et droits respectifs des époux : « Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance. » (art 212). L'imputation de manquer à ces autres devoirs ne porterait pas non plus atteinte à l’honneur et à la considération ?

 

La Cour de cassation a une piètre opinion du sens moral et du sens de l’honneur des Français en estimant qu’ils n’attachent plus aucun prix au respect de la parole donnée et à la fidélité. Les victimes de leur violation (le conjoint bafoué, les enfants…) n’auraient donc aucune protection à attendre de la justice.  

 

Les AFC notent au contraire que selon une enquête récente, la fidélité figure parmi les valeurs préférées des Français
La fidélité est un facteur important de réussite du mariage heureux et durable auquel aspirent une très grande majorité des Français.

 

Les AFC déplorent donc que, par cet arrêt, la haute juridiction semble, plutôt que constater l’état des mœurs, contribuer à précipiter leur évolution, au risque de favoriser tous les phénomènes d’exclusion sociale et de dégradation du vivre ensemble dont la rupture des liens familiaux est la première cause.


¹  « Le succès trompeur des sites de rencontres extraconjugales », Le Monde, 31 décembre 2013. 
Enquête menée par le laboratoire de François de Singly, professeur de sociologie à l'université Paris-Descartes.